SOPHIE TITH // Daughter "Still"

par hades  -  25 Janvier 2017, 19:34

J'ai trop de chanson a dire...

J'ai trop de chanson a dire...

À l'heure où les plus fous s'entêtent à prier dans les églises, à l'heure où les rivières descendent dans la mer et se noient, Sophie Tith revient avec ce nouveau chant. Que va t'elle nous interpréter ? Seul le diable pourrait vous livrer ce secret. Nous vendra t'elle un peu de sa mélancolie, nous offrira t'elle un chant d'amour, une barcarolle ou quelques chants d'Orient ? La chanson vient d'être chargée, je l'écoute, sa voix me transperce, m'emporte deçà, delà, pareil à la feuille morte....

VIDEO INSTAGRAM DU 25/01/2017. PARIS

Entre ombre et lumière et malgré tous les Aléas que fait notre pauvre monde , elle se traîne jusqu'à nous, cette pauvre femme blessée, avec son corps resté debout et son ombre presque brisée. L’ordonnance C.25 du médecin fut simple, chanter, encore et encore, jusqu’à sa plus complète rémission. Heureusement aussi, il plane sur Sophie Tith les ombres tutélaires de Daughter qui vaut bien tous les antibiotiques du monde.…

Knock de Jules Romains : La Dame En Noir

PAROLES

...Two feet standing on a principle; two hands digging in each others wounds. Cold smoke seeping out of colder throats, darkness falling, leaves nowhere to move. It's spiraling down, Biting words like a wolf howling. Hate is spitting out each others mouths, but we're still sleeping like we're lovers. Still with feet touching, still with eyes meeting, still our hands match, still with hearts beating (*2)

 

TRADUCTION.

Nos deux pieds restent ensemble par besoin et nos deux mains creusent nos blessures. Des fumées froides (mots), venues de gorges plus froides sont des ténèbres qui tombent, qui ne laissent nul par où aller. Ça descend en flèche, des mots mordants comme le hurlement d’un loup. La haine est crachée de la bouche de l’autre, mais nous continuons à dormir comme si nous étions amoureux. Il reste nos pieds qui se touchent, il reste nos yeux qui se croisent, nos mains se frôlant encore et nos cœurs qui battent (*2)

SOPHIE TITH // Daughter "Still"
VERSION ORIGINALE
SOPHIE TITH // Daughter "Still"